L’odeur typique du gaz propane, rappelant une forte odeur d’ail, est rajoutée artificiellement pour des raisons de sécurité. Le seuil de l’odeur est environ 150 fois plus bas que la limite d’inflammabilité. L’odeur de gaz doit donc être prise très au sérieux, mais il n’y a pas lieu de paniquer. Quand une odeur de gaz se fait sentir, toutes les sources d’inflammabilité (commutateurs électriques, articles pour fumeurs, moteurs en tous genres) doivent être éloignées de la zone dangereuse, ou mises hors circuit. Pour repérer les fuites, on utilisera de préférence de l’eau savonneuse dont on badigeonnera les tuyaux et les conduites. Les fuites se signalent par l’apparition de bulles.